mardi 31 janvier 2017

Séminaire d’échecs du mercredi 1 février

Rendez-vous à 20h au club.
Le premier séminaire de cette année débutera par l’analyse de la partie que disputa notre sociétaire Holger Klein lors de la première ronde d’interclubs (Nationale III) qui se déroula en octobre dernier. Cette partie illustrera les grands principes du jeu d’échecs.

Dans un second temps, la séance sera ouverte : nous pourrons regarder d’autres parties disputées lors de la dernière ronde (dimanche 29) si des volontaires souhaitent nous faire partager l’analyse leur partie. Surtout, n’hésitez pas, nous vous attendons nombreux.

dimanche 29 janvier 2017

Ronde de Nat. IV

Comparée à la ronde précédente, il n'y a pas de quoi pavoiser: Les adversaires annoncés d'Eybens faisaient augurer, sur le papier, de 4 défaites aux 4 premiers échiquiers, puis deux parties incertaines aux échiquiers 5 et 6 et deux victoires possibles aux tables 7 et 8. Les pronostics sur le papier ne sont que des pronostics: victoires de Georges et Gérard comme attendu, Georges gagnant rapidement une pièce puis peinant à trouver la faille dans la défense pour finalement terminer avec R+D+C contre roi dépouillé, ce qui convainquait son adversaire d'abandonner, tandis que Gérard avait fini depuis longtemps, sur une belle fourchette gagnant une tour et démolissant le roque.  Au 6ème échiquier, Aurélien concluait nulle après avoir perdu ses pions d'avance, tandis qu'Edwin perdait dans une finale R+2 pions liés contre R+T, contre un adversaire qu'il avait déjà combattu pas plus tard que mercredi dernier, après avoir bien mené en début de partie. A l'échiquier n°4, j'ai joué à peu près n'importe quoi, mais pas mon adversaire, j'ai très logiquement perdu...  Echiquier n°3, la très bonne nouvelle de la rencontre, Michel conclut la nulle dans une partie positionnelle où aucun des deux adversaires ne veut lâcher qui la pression, qui la défense sur un pion central. Enfin, Pierre et Nicolas rendent les armes, non sans avoir bataillé. Je n'ai pas bien suivi la partie de Pierre mais j'ai trouvé la partie de Nicolas pleine de chausse-trappes tactiques mais deux F de moins après l'échange des D, il est inutile de s'acharner. Il reste deux rondes pour oublier cette mauvaise passe.


mercredi 25 janvier 2017

Championnat scolaire de l'Isère

Le championnat scolaire de l'Isère s'est déroulé à l'espace Fiat à Saint-Egrève ce mercredi 25 janvier après midi. Il y avait foule !
111 élèves de primaire, 38 collégiens, 3 lycéens et pas moins de sept arbitres pour résoudre tous les petits problèmes sur l'échiquier. La remise des prix s'est accompagnée d'un gouter et tous les participants sont repartis au moins avec une médaille souvenir.

Classement des écoles
Classement des collèges
Classement des lycées

dimanche 22 janvier 2017

Une collecte pour Cristina Foisor

La maladie a emporté Cristina Foisor ; c’est une profonde émotion dans le club.

Cristina Foisor au tournoi de Vaujany en 2015. Photo J. P. Lees.


Nous avons fait connaissance en 1992. Depuis vingt-cinq ans, Cristina et Ovidiu ont fait partie du club sans aucune défaillance. Ils ont joué dans l’équipe pendant ces longues années souvent au prix de longs déplacements depuis Timisoara. Leur apport a été déterminant dans les résultats de notre formation. Chaque année pendant l’été, ils nous rendaient visite en participant à tous les tournois de Villard de Lans. Cristina l’a marqué en le gagnant en 2007 et en prenant la deuxième place à quatre reprises en 2004, 2005, 2013 et l’année dernière. Elle a régulièrement animé le stage de jeunes chaque matin.

Cristina, c’était ses promenades préférées à la Bastille, son calme, ses analyses tranquilles des parties Ovidiu est dans la peine ; les filles Sabina et Veronica aussi après le départ de leur trop jeune maman. Cristina, nous ne t’oublierons jamais.   La direction du club

d'autres photos de la famille Foisor sur : site biographie en images

Il y a eu de nombreux hommages après le décès de Cristina Foisor il y a quelques jours.
Cristina était très connue dans la Région. Elle a joué en équipes à l’Echiquier Grenoblois, elle a joué de nombreux tournois et a animé régulièrement le stage des jeunes de la Coordination Rhône-Alpes qui se tient pendant le tournoi de Villard de Lans en début d’été.
De nombreuses personnes, joueurs, parents, familles et des clubs m’ont demandé s’il y avait “quelque chose” de fait pour ses obsèques.
C’était difficile à organiser dans la précipitation, et après discussions et réflexions entre ses plus proches, nous proposons de faire une collecte dont la somme sera versée à Ovidiu, son mari, pour qu’il choisisse la meilleure façon de garder un souvenir des liens avec les Echecs et la France (plaque gravée, végétal, sujet funéraire...)
 
Si vous souhaitez participer à cette collecte, en votre nom ou au nom de votre club, vous pouvez me contacter. Je vous donnerai mon adresse postale pour l’envoi d’un chèque, ou mon RIB ou mon n° de compte PAYPAL.
Je vous remercie de transmettre ce mail aux personnes qui connaissaient Cristina.
 
Je propose la date limite du 15 février.
 
 
Cordialement, Claire Pernoud


mardi 10 janvier 2017

Combat fratricide en Nationale 3




            Très joli sacrifice de Dame de Patrice Kondratoff
     
Pour commencer : bonne année à tous.

Nous jouions contre l'équipe 3 de Grenoble Dimanche. Sur le papier, la différence en points ELO était nettement en notre faveur, d'autant plus que Christophe jouait exceptionnellement pour nous. Cependant le dernier derby s'était soldé par un match nul chanceux pour nous, donc je restais méfiant.

Très vite, Jérôme perdait une pièce. Mais un quart d'heure plus tard Boris équilibrait les chances en en gagnant une. Georges, à son habitude, se développait de manière resserrée en laissant beaucoup d'espace à son adversaire. Christophe, avec une meilleure structure, semblait prendre l'avantage. Je gagnais un pion au prix d'un léger sous-développement et Alexandre sacrifiait un cavalier pour attirer le roi adverse dans les courants d'air. Boris finissait par s'imposer : 1-0. L'attaque d'Alexandre ne s'imposa pas et il s'inclina : 1-1. Je succombais au péché de gourmandise et, au lieu de transposer dans une finale très supérieures, je croquais un deuxième puis un troisième pion avant de m'apercevoir que les menaces de mon adversaire étaient devenues imparables : 1-2 et Jérôme avait toujours une pièce de moins, ça commençait à sentir le roussi. Heureusement Georges et Frédéric gagnaient (Je n'ai pas vu comment) : 3-2 . A ce moment, Christophe avait une finale inférieure, Patrick une finale supérieure et Jérôme une pièce en moins : rien n'était joué. Jérôme sautait sur l'occasion d'un perpétuel pour sauver sa partie. Patrick laissait échapper le gain, puis son adversaire la nulle : 4-2. Enfin Christophe, malgré sa finale inférieure tortura longuement son adversaire, qui lui rendait plus de 400 points ELO, mais dut se résoudre à la nulle. Bref, une fois de plus l'équipe 3 nous aura fait souffrir.

Hugues Blanchard

lundi 9 janvier 2017

Rentrée de la Nat. IV en fanfare

    Les interclubs ont repris en ce début d'année, avec, pour l'Echiquier Grenoblois, une configuration un peu particulière: d'une part une lutte "équipicide" (je n'ai pas trouvé mieux comme néologisme) et à domicile entre l'équipe 2 et l'équipe 3, qui ont le curieux privilège de jouer en Nat.III dans le même groupe et donc aujourd'hui, l'une contre l'autre, et d'autre part, l'équipe de Nat.IV, également à domicile, contre une des fortes équipes du groupe, j'ai nommé Lamastre, alors que c'était repos pour l'équipe  1 en Nat.I. Je n'ai pas oublié que je me suis promis de faire un jour un compte rendu détaillé des parties de l'équipe 2 et de l'équipe 3, tout comme je l'ai fait pour l'équipe 1 mais, là, franchement, ce n'était pas le bon moment puisqu'elles jouaient l'une contre l'autre, ce sera donc pour une autre fois.
   L'équipe 4 a bénéficié, de façon un peu exceptionnelle, de la participation de Thomas (Lepoittevin), qui joue habituellement à plus haut niveau, et de Denis, de passage à Grenoble pour une courte durée et a pris sa licence à cette occasion. Comme d'habitude, j'ai été beaucoup trop occupée par ma propre partie pour avoir une vraie vision de celles de mes coéquipiers mais, en tant que capitaine de l'équipe recevant, j'ai la charge de conserver les feuilles de match jusqu'à la fin de saison, ce qui m'a permis de regarder rapidement ce soir chez moi les parties que je n'avais pas eues le plaisir de suivre en direct cet après midi.
A l'échiquier n°1, un rapide échange de Dame laisse Thomas (Lepoittevin) avec un pion de moins, puis un autre pion de moins. L'adversaire monte une tour sur la deuxième ligne, fait jouer ses fous et Thomas s'incline contre un joueur qui a environ 250 points Elo de plus que lui.
En deuxième position, Nicolas étrennait son Elo FIDE tout neuf, résultat de ses excellentes parties de la fin d'année... Il lançait une attaque sur le roque adverse avec sacrifice de pièce mineure mais son adversaire se défendait bien, rendait la pièce au bon moment et finissait par contre-attaquer et prendre une tour sêche: abandon raisonnable de Nicolas.
A la table n°3, Denis laissait son adversaire monter une attaque à l'aile dame pour attaquer le roque, de l'autre coté de l'échiquier et gagnait une pièce.  Je n'ai vu que la toute fin de cette partie, où Denis, avec une pièce de plus, faisait jouer ses tours et concluait par une fourchette R-T.  
Echiquier n°4, Thomas (Buisse) a joué une partie fleuve de 67 coups, dont je n'ai vu que la fin. Thomas avait certes gagné une pièce contre un pion mais ce faisant, offert des possibilités d'attaque à son adversaire. Malgré le F de plus, à mon avis mal placé et servant plus de "gros pion" que de véritable F (mais la qualité de mes analyses est ô combien discutable), la partie semblait être nulle pour finalement basculer après le gain de la qualité: le pion de Thomas ira à D, abandon de son adversaire.
En cinquième position, j'avais le nez sur mon anglaise hésitante mais mon adversaire, un peu embouteillé, me laissait accumuler deux T et une dame sur son roque. Je poussais g4, g5, puis h4 et il perdait dans une combinaison une T qu'il avait lui-même coincée en g6. Sans doute un peu déstabilisé, il me donnait rapidement un C puis enfin, la D, avant d'abandonner.
Dans l'intervalle, table n°6, Edwin tenait bien le choc après la très désagréable prise 7. ... Fxf7 dans une position ouverte assez classique qui avait poussé son R en e7. Le temps que je gagne, Edwin avait renversé la situation, avec deux T et la D sur les colonnes h et g, et gagnait un F et la partie.
Echiquier n°7, Aurélien, avec les blancs, qui avait perdu un pion dans l'ouverture, pêchait par gourmandise en voulant récupérer son pion : 25: Dxd4 DxD, 26: TxD et ... mat du couloir par 26: ... T c1.
Au dernier échiquier, mais non des moindres, Gérard dans une partie miniature comme il les affectionne, glanait rapidement deux pièces mineures avant de planter Th8-f8 en face de D clouée devant le R.
Résultat, nous gagnons 5-3 contre Lamastre. Messieurs, chers coéquipiers, je suis fière de vous !



   

dimanche 1 janvier 2017

Bonne année 2017 !

  


     Au nom du comité directeur, je vous adresse mes meilleurs vœux pour l'année 2017. Qu'elle vous soit profitable en tous points et notamment au cours de vos prochaines parties d'échecs. Même si le jeu d'échecs est un combat, une mise à mort sur 64 cases, puisse 2017 vous être sereine.

    L'activité reprend dès mercredi au club d'échecs et le programme des temps à venir est si chargé que je ne citerai que deux rendez-vous, choisis parce qu'ils correspondent à deux styles de jeu très différents : les interclubs, qui reprennent sur les chapeaux de roue ce dimanche 8 janvier et le tournoi de rapide de Saint Egrève, le 19 février, pour lequel les inscriptions sont ouvertes.

     Tous les bénévoles du club, qu'ils soient membres du comité directeur ou non, ne chôment pas et je profite de cette période de vœux pour les remercier de leur engagement constant. Grâce à chacun, le club peut vous proposer un site WEB vivant ainsi qu'une page Facebook pour ceux qui préfèrent ce mode de communication (https://www.facebook.com/Echiquier-Grenoblois-229386344142260/?ref=aymt_homepage_panel). Je n'oublie pas ceux et celles qui montent les équipes (interclubs, Loubatière, jeunes etc.), préparent et organisent les diverses animations destinées aux curieux et au grand public (Téléthon, place au jeux...), animent les séminaires du mercredi, arbitrent les tournois, entre autres activités bénévoles, discrètes et donc parfois méconnues mais pourtant essentielles au bon fonctionnement du club.

  Si le club "tourne", c'est grâce à eux et pour vous. En ce début d'année où il est de tradition de prendre de bonnes résolutions, vous pouvez vous aussi agir et donner un peu de votre temps pour votre club.

A tous, un grand merci et ... Bonnes parties tout au long de 2017 !

Isabelle