dimanche 19 mars 2017

Coupe Loubatière - Phase régionale

La phase régionale de la coupe Loubatière se déroulait dimanche 19 mars 2017 à Annecy.
Avec une victoire, un nul et une défaite, la dernière équipe représentant le club est éliminée de la compétition.


jeudi 16 mars 2017

Nat. III, équipe 2

Ce week-end s'annonçait compliqué. Beaucoup de joueurs étaient absents et nous avions du recruter à tour de bras, ne complétant l'équipe que jeudi soir.
 Samedi, seuls Nicolas, qui était en moto, et Jérôme et moi-même, qui venions de Chambéry, sommes arrivés à l'heure. D'énormes bouchons autour de Chambéry retardaient le reste de l'équipe. Annecy accepta sportivement de décaler le début de la ronde d'un quart d'heure. Quand le reste de l'équipe arriva, il leur restait 42 minutes à la pendule...  le match allait être compliqué. A ce moment, ma position n'était pas loin d'être gagnante, et les positions de Nicolas et Jérôme semblaient plus ou moins égales. Thomas et Aurélien, sans doute stressés par le manque de temps, perdaient assez vite (alors que leurs positions semblaient raisonnables, voire même supérieure pour Aurélien) : 0-2. Puis, après avoir loupé quelques gains, je gaffais une fois de plus cette année dans une position supérieure et perdais de manière infamante : 0-3. Heureusement, Patrick, qui marche sur les braises cette année, réfutait le sacrifice de son adversaire : 1-3. Ethan gagnait aussi (je n'ai pas vu comment) 2-3. Roland avait une position supérieure avec un pion de plus dans une finale fou contre cavalier, mais n'arrivait pas à percer et me demandait si il devait gagner. Comme Jérôme semblait gagnant et que Nicolas ne pouvait plus perdre je lui dis de faire ce qu'il voulait (dans mon esprit : fais nulle ou essaie de gagner sans prendre de risque excessif)  ce qu'il comprit par prends tous les risques pour gagner. Il sacrifia son fou et perdit... : 2-4. Heureusement Nicolas qui avait une position supérieure (trois pions cavalier et tour contre dame et pion, le tout sur la même aile) gagna au temps 3-4. Puis Jérôme, qui pouvait simplifier dans une finale de pions avec deux pions de plus complètement gagnante, gaffait et se retrouvait dans une finale tour et deux pions contre tour et pion qui ne me semblait pas si gagnante que cela. Son adversaire craqua à son tour et lui donna son pion, la finale était à nouveau gagnante et Jérôme gagnait 4-4. Ouf ! Ce n'était pas si mal vu les conditions de jeu, mais on pouvait nourrir des regrets.
Dimanche, nous jouions contre Romans, une équipe un peu supérieure sur le papier. Première grosse surprise qui me fit presque tomber de ma chaise, Georges joua au moins 7 coups théoriques ! Au bout de seulement huit coups, l'adversaire de Thomas laissa sa tour a1 en prise, pensant pouvoir piéger la dame, mais elle avait une voie vers la liberté. La suite fut une formalité 1-0. A ce moment, Ethan avait déjà une très bonne position et la position de Samuel était écrasante (mais pourquoi ne fait-on pas jouer que des jeunes en équipe adulte?). Samuel finit rapidement son adversaire 2-0. La position de Frédéric était alors délicate (perdue?) avec une pièce de moins dans une position assez sauvage avec les deux rois assez exposés. Il réussissait néanmoins à placer une jolie combinaison de mat à son adversaire : 3-0.  Entre-temps, Georges avait sacrifié une pièce sur le roque adverse sans vraiment se créer une attaque et succomba dans la finale avec une pièce de moins. Puis, Ethan qui avait transposé dans une finale gagnante, empochait son second point du week-end 4-1. J'avais pour ma part eu une position supérieure dès l'ouverture et pour une fois cette année, ma main n'a pas tremblé et je convertissais dans une finale gagnante bon cavalier contre mauvais fou avec un pion de plus et marquais le point de la victoire et accessoirement, à défaut de sauver ma saison, sauvais l'honneur : 5-1. Les positions de Jérôme et Patrick étaient assez désespérées à ce moment et ils finirent  par s'incliner : 5-3.
  Ce week-end nous assure le maintien (et sans doute au moins la cinquième place dans notre poule). Encore un grand merci à tous ceux qui sont venus jouer avec nous.
Hugues.

lundi 13 mars 2017

Interclub - Nationale 4 - Ronde 6

Grenoble 4 accueillait les voisins de Grenoble Bayard.
Avec 400 points d'écart sur les 8 échiquiers, l'équipe 4, défait 5 à 2, s'en sort avec les honneurs.
On notera les bonnes performance d'Edwin, de Gérard et de Michel.


Isabelle et Michel terminant leurs parties sous l’œil de Jérôme

dimanche 12 mars 2017

Un samedi de Nat.III, équipe 3

Pour ce billet échiquéen, je vais vous narrer mes impressions de la ronde qui a opposé, ce samedi 11 mars 2017, l'équipe de Nat.III de l'Echiquier grenoblois à celle de Bourgoin-Jallieu (ronde 6). Comme ma compréhension des parties laisse forcément un peu à désirer, j'ai choisi d'aborder ce reportage sur deux plans bien différents : d'une part, ce que j'ai cru voir dans certaines de ces parties et, d'autre part, ce qu'il m'a semblé déceler des attitudes et des émotions des joueurs, m'inspirant donc des analyses savantes du projet Chess Expertise from Eye-Gaze and Emotions. Assez rapidement, Nikolay a du rentrer son cavalier de c3 en b1 et s'est retrouvé de ce fait avec une première rangée fort embouteillée, tandis que son adversaire faisait virevolter ses cavaliers à l'attaque. Quelques coups plus tard, il perdait une tour pour sauver sa dame et abandonnait, imperturbable. Patrice battait la mesure à un rythme soutenu du pied, du mollet et de la jambe. Gino devait faire face à une attaque de pions, cavalier et dame sur son roque en fianchetto, alors que sa dame se trouvait éloignée du théâtre des opérations mais un coup "tranquille" (comme on dit dans les bons livres?), c4, libérant sa D et ouvrant une magnifique diagonale vers le roi ennemi forçait son adversaire à réfléchir pas loin de 30 minutes avant de répondre, après moult prises de tête entre les mains et déplacements de chaises, signes d'une grande perplexité. A coté, j'observais aussi l'attaque sur le roque de Claire, qui sans se départir de son calme (de simples réajustements de ses lunettes posées dans ses cheveux), échangeait sa D contre deux tours adverses. Juste au moment où les manœuvres suivantes venaient de conduire aussi à l'échange d'une pièce mineure contre des pions (avantage d'un pion pour Claire), j'entendis un cri à la fois outré, désolé et furieux (oui, tout ça à la fois dans un simple "ahhhhhh!") et le temps de me retourner, Vincent venait de perdre sur une erreur tactique. Pendant ce temps, Jean-Paul transformait une partie plutôt calme et positionnelle en une explosion d'échanges, pour se retrouver malheureusement avec deux pions de moins et une pendule toute meurtrie de la force avec laquelle les deux belligérants avaient tenu à afficher leurs convictions sur l'échiquier. Dimitri, avec un petit sourire, partait fumer à l'extérieur après avoir poussé un vaillant pion qui se rapprochait dangereusement de la ligne d'arrivée et je constatai que Pierre venait de gagner une qualité, sans que j'aie pu voir comment. Ensuite, j'ai plus suivi les parties de Gino et de Claire, si bien que je n'ai vu que la fin de la partie de Dimitri, avec une téléportation de D tout à fait réussie:  Il donnait sa D dans son camp pour la récupérer près du roi adverse par promotion du pion cité plus haut et empochait un joli point pour l'équipe. Pierre, dans le même temps, après avoir installé une tour inattaquable sur la deuxième rangée de son adversaire, ramenait sa seconde T en h4, chassant la D adverse, dernière défense du malheureux pion h7, ce qui le menait à la victoire. De toute la partie, jamais je n'ai vu Pierre se départir d'un masque immuable mais lorsque je le félicitai pour cette jolie victoire, ses yeux se mirent à pétiller et il m'a murmuré, amusé et content: "Et oui, tu as vu ça !?". La dernière en lice, et de beaucoup, fut Claire, qui ne s'est départie de son calme qu'à la fin, lorsque qu'une étourderie de sa part l'eut conduite à une version un peu tarabiscotée (verticale plutôt qu'horizontale) du mat du couloir.
Quant à moi, figurez-vous, je n'ai plus d'ongles...

mercredi 8 mars 2017

Championnat de l'Echiquier Grenoblois 2017

Admission
Le tournoi est ouvert gratuitement aux membres de l'Echiquier Grenoblois et, moyennant un droit d'inscription de 10 euros, aux autres joueurs.
Formule
Système suisse en neuf rondes. En cas d'égalité de points, départage à la performance Elo. Début des parties à 20 heures.
Cadence
Cadence Fischer : 90 minutes + 30 secondes par coup.
Les parties sont homologuées pour le classement Elo FIDE.

Résultats et appariements
         Calendrier

Ronde 1         11 janvier
Ronde 2         18 janvier
Ronde 3         25 janvier
Ronde 4          8 février
Ronde 5         15 février
Ronde 6          8 mars
Ronde 7         15 mars
Ronde 8         22 mars
Ronde 9         29 mars

lundi 6 mars 2017

Championnat de zid DSA des jeunes: les résultats.

Lisa, au centre (photo D. Berger)

Wassim, au centre (photo D. Berger)
Ethan au centre et Edwin à gauche (photo D. Berger)
Bravo à Lisa, Manel, Wassim, Guillaume, Nicolas, Nathan, Edwin, Ethan et Thomas qui ont brillamment participé au championnat de zid DSA à La Motte Servolex.
Ils ont donné le meilleur d'eux-mêmes, grâce aux conseils avisés de leur entraîneur Eric, pour nous offrir des parties de qualité, de beaux combats sur les échiquiers, alternant avec de magnifiques moments d'amitié sur le terrain de foot, aux tables de ping-pong, etc...
Certains d'entre eux ont maintenu le suspense jusqu'à la fin de la dernière ronde, voire jusqu'à l'annonce des départages, avant de savoir s'ils sont, ou non, qualifiés aux championnats de France.

Félicitations à Wassim (petit poussin), Lisa (poussine), Edwin (benjamin) et Ethan (benjamin) qui sont tous les quatre qualifiés et représenteront l’Échiquier Grenoblois, et le Sou des Écoles de Saint-Egrève pour Wassim, du 16 au 23 avril à Belfort.

Wassim, Lisa et Ethan ont de surcroît remporté le titre de champion(ne) de leur catégorie. BRAVO!

Et une note toute particulière pour Ethan qui a réalisé un parcours absolument sans faute en gagnant toutes ses parties!

Il est temps maintenant de valider votre participation (en ligne sur le site de la Fédération).
Les jeunes n'ayant pas obtenu leur qualification peuvent également s'inscrire aux opens qui sont organisés en parallèle du championnat.

Un stage (2 jours) de préparation sera organisé pendant la semaine précédant le championnat de France.

Encore bravo à tous, nous suivrons avec beaucoup d'intérêt vos résultats à Belfort.

classement petits poussins
classement poussin(ne)s
classement pupilles
classement benjamins
classement minimes


jeudi 2 mars 2017

Championnat de zid DSA des jeunes

Le championnat de zid DSA des jeunes a débuté ce jeudi 2 mars pour les catégories pupilles à minimes, dans les locaux du lycée Ste Anne de La-Motte-Sevolex.
Les jeunes des catégories petits poussins et poussins  commencent la compétition le vendredi 3 mars.