samedi 31 octobre 2015

13e rencontres internationales du Cap d'Agde



Le traditionnel festival du Cap d'Agde commence le samedi 24 octobre à 16h. Il y a des Grenoblois dans le tournoi du Cavalier, par ordre alphabétique : Thierry GERMOND , Thomas LEPOITTEVIN , Pierre OBLIN , Ethan SAYA et Brice STAMBOULIAN, dans le Grand Prix : Raphaël BANDET. Les inscrits de l'open de l'Avenir sont Georges BOU, Clément et Edouard STAMBOULIAN. Vous pouvez voir leurs résultats en utilisant les liens ci-dessous.

Bravo à Raphaël Bandet qui n'a pas été ridicule dans le Grand Prix et qui regagne une soixantaine des points perdus récemment (Performance : 2203).
Bravo à Pierre Oblin qui termine 11e du tournoi du Cavalier avec une performance à 1964.


Grand Prix         Tournoi du Cavalier         Open de l'Avenir          Le site officiel

samedi 24 octobre 2015

14e Open International de la ville de Menton

Nous avons un représentant au traditionnel open de Menton : Jean Peyrin qui fait une excellente performance à 2002 après la ronde 8. Notez que l'arbitre principal du tournoi est Claire Pernoud (IA).

Résultats et appariements sur Chess-Results

vendredi 16 octobre 2015

Bernard Gumb n'est plus


        Cliquer sur la photo pour l'agrandir
      Bernard nous a quittés à l'âge de 56 ans

Professeur à l'Ecole de Management de Grenoble, auteur de plusieurs livres sur son domaine d'expertise, ancien Président de l'Echiquier Grenoblois, joueur régulier de Nationale 3 ou 4, finaliste de la Coupe 2000 avec l'équipe de Grenoble, Bernard Gumb était aussi un humoriste amateur de calembours compliqués, ce qui est une qualité plutôt rare parmi les joueurs d'échecs. Je crois que notre club peut présenter, au nom de la communauté des joueurs d'échecs grenoblois, nos condoléances à sa famille.

lundi 12 octobre 2015

Coupe de la parité


        Photo (c) Long Le Quang - Cliquer pour l'agrandir
      Une équipe de jeunes !

Chaque club etait représenté par 2 joueuses et 2 joueurs. Cette compétition se jouait dimanche 11 octobre à Bonneville (74) en 3 parties de 1 heure. L'Equipe de l'Echiquier Grenoblois termine première ex-aequo en gagnant tout ses matches et se qualifie pour le tour suivant qui aura lieu le dimanche 22 mai. Plus d'informations à suivre...

Résultats individuels sur le site FFE dès que possible

mercredi 7 octobre 2015

Blitz à l'échiquier grenoblois


        Long (premier) et Ngoc (seconde)
      Un couple échiquéen très fort

Peu de participants mais une très bonne ambiance, assurée en particulier par notre ex-président, et des parties de très bon niveau. Les quatre anciens du club Bertrand, Hugues, Jean et Raphaël ont dû se contenter de jouer les trouble-fête à des moments importants. A mi-parcours Ngoc était en tête grâce à sa victoire sur le futur gagnant du tournoi et Jordi avait perdu contre Raphaël. Pendant les matches retour, Jordi marquait un point et demi sur les titrés mais butait à nouveau sur Raphaël. On s'acheminait donc vers une victoire vietnamienne à égalité, mais Jean Peyrin, qui s'était réservé jusque là, mettait Ngoc en échec et donnait la victoire à Long qui justifie ainsi son 2469 en Blitz Fide.


        Chaque joueur a bénéficié d'un point d'exempt à l'aller et au retour

vendredi 2 octobre 2015

Dimanche 4 octobre : Première journée d'interclubs


Equipe 1


Ca ne débutait pas très bien pour nous puisque Ngoc, après un sacrifice de qualité pour dominer les cases noires obtenait une bonne attaque mais ne parvenait pas à conclure et perdait la finale en infériorité matérielle. Heureusement, Klaus rétablissait l'équilibre rapidement et on ne s'inquiétait pas pour Mathieu qui avait un pion de plus. Ensuite Jordi, au premier échiquier gagnait une partie qui ne semblait pas si facile dans la phase de milieu, puis Long, jouant avec précision dans une position difficile, parvenait à vaincre le GM Emmanuel Bricard, ancien Champion de France. C'était perdu pour Bertrand, notre ex-président, qui renouait avec la compétition et pour Claire qui avait pourtant eu une certaine initiative qui aurait dû lui assurer au moins la nulle. 3-3. Restaient Mathieu et Jean-Christophe. Notre nouveau Maître Fide concrétisait son avantage et Jean-Christophe devait accepter un échec perpétuel après avoir été gagnant, mais inutile de prendre le risque de perdre, la victoire de l'équipe était acquise.



Equipe 2


Nous rencontrions lors de notre premier match l'équipe de Saint Clair du Rhone qui fait régulièrement le yoyo entre la N4 et la N3. Pas l'une des équipes les plus forte du groupe donc. Sur le papier le match est légèrement en notre faveur mais sans plus.
De fait, le match est très tendu avec des positions équilibrées sur presque tous les échiquiers pendant les trois premières heures sauf sur celui de Valentin qui a joué la défense des deux cavaliers de façon fort optimiste et aurait pu perdre une pièce dès le 12ème coup (ce que son adversaire n'a pas vu, ouf !). Je me lance une suite stratégiquement douteuse, puis poursuis avec une combinaison foireuse, sacrifiant une qualité pour récupérer ensuite un fou cloué. Sauf que je n'avais pas tout vu (mon adversaire pouvait en profiter pour me mater...), et mon adversaire non plus heureusement, finalement je gagne ce fou et ne peux éviter un perpétuel de mon adversaire, nulle (ouf !). Pendant ce temps les autres positions ont évolué un peu, mais pas vraiment en notre faveur, Valentin semble perdant et on est moins bien sur au moins trois autres échiquiers, seul Patrick semble mieux. Finalement vers le fatidique 40ième, les résultats s'enchainent : Patrick gagne logiquement, puis Georges aussi (je ne sais pas comment, sa position me semblait inférieure, les connaisseurs ne seront pas surpris...), Christophe Pinot perdait, Valentin plantait une fourchette dans une position avec deux pions de moins et gagnait et Jean perdait aussi une finale inférieure 3-2. Il ne restait plus que deux joueurs et Raphaël ne pouvant pas perdre, on tenait au moins le match nul. L'adversaire de Théo lui proposa nulle qui fut évidement acceptée. Il ne restait plus qu'à voir si Raphaël allait gagner une finale cavalier et pion contre trois pions. Il finit par devoir laisser son pion et son adversaire continua un peu pour tester la défense de Raphaël dans la finale cavalier contre deux pions archinulle. Donc nulle et score final 3-2. On s'en tire bien et je crois que c'est la première fois depuis quelques années que l'on peut se dire chanceux de gagner un match.

Hugues



Equipe 3




Equipe 4